Je pense aux clés

En ce moment, je pense beaucoup aux clés. C’est peut-être symptomatique de la période que je vis actuellement et qui est propice aux déblocages.
Mais de quoi est constituée une clef (j’aime cette double orthographe) ? D’apparence, elle est souvent d’un seul tenant. Cependant, lors de son usage, elle se divise distinctement en deux parties. La première disparaît dans la serrure tandis que la seconde reste serrée entre les doigts de l’utilisateur. Puis, par un habile mouvement du poignet, la clé toute entière tourne et voici la porte déverrouillée (ou verrouillée).

Le miracle se reproduit invariablement tant que l’on sait accorder la clé et la serrure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *