Cohabiter n’est pas vivre ensemble

Sur notre planète, plusieurs mondes cohabitent. Certains se croisent, d’autres se heurtent, s’entrelacent ou s’interpénètrent.
Souvent pourtant, les habitants ignorent qu’ils se parlent d’ailleurs. Leurs mots ont un sens pour eux qu’ils n’ont pas pour les autres. On se parle sans se comprendre et sans comprendre pourquoi on ne se comprend pas. C’est qu’on se parle sans savoir, qu’entre les mains nous tenons des cartes du monde différentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *