À la dérobée

Ce soir, en recherche d’inspiration, je me suis permis de subtiliser un mot dans un sms que ma tendre moitié redigeait à mes côtés. Voici le résultat :

C’est une porte pas comme les autres, une porte qui ne se dérobe pas ; on pourrait même dire qu’elle s’affiche.
Elle invite les inconnus, elle détourne les artistes, elle déroule le tapis rouge, elle comble d’honneur, elle intimide aussi, elle écrase de tout son poids, elle s’interdit.
C’est un filtre, un privilège, une obligation.
Elle ? C’est l’entrée officielle, impressionnante le jour, bien visible la nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *