Le temps sans délai

Les abonnés du sOnneur du scripteur le savent, en ce moment, je peine à respecter les délais de sortie de ma revue. Les raisons sont hélas très prosaïques : le quotidien ne me laisse pas assez de temps pour vous offrir le meilleur. Dans ces conditions, je préfère attendre, prendre un peu plus de temps que prévu mais préserver l’exigence de qualité initiale. La bonne nouvelle est que les entraves finissent toujours par tomber et dans quelques semaines, sans doute à la fin de l’été, j’aurai à nouveau la possibilité de m’organiser plus librement.
En attendant, et pour que le temps passe plus vite, je vous propose de suivre régulièrement mes aventures sur ce Carnet. Il y sera question de travaux, de déménagement, d’emménagement, d’organisation, de vieille camionnette et peut-être même de lectures. En tout cas, tout comme moi, je pense que vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *